Blog : le poids des mots, le choc des expressions !!

Bon, je suis accro à ce petit blog. J'y passe peut-être l'équivalent d'une demie heure par jour (et comme me fait remarquer S, durant mes heures de bureau).

J'ai fêté mes 100 posts il y a pas très longtemps, je me suis fixé un objectif (le journal extime!!), j'ai défini une charte et un ton, et j'ai sectorisé mes messages en catégories. Je me suis même censuré une fois pour mauvais goût (enfin, plus que d'habitude). Innocent Et puis je rajoute des bonus cachés.

Mais cette fois IL EST TEMPS D'AGIR car CELA NE PEUT PLUS DURER. Il faut que, en tant que citroyen libre, j'aborde ce délicat sujet sans faux-semblant, sans ambiguité, avec courage détermination et une volonté inébranlable.

Il s'agit bien évidemment du VOCABULAIRE. Ben oui ! C'est un sujet capital sur la planète blog. Déjà, en tant que BON CITOYEN RESPONSABLE je devrais dire (enfin écrire parce que la prononciation est identique) blogue.

Ainsi je crois qu'on parle de la blogosphère. Par contre je ne connais pas les modes d'accession à la blogosphère. Un lecteur de blogues est-il membre honoraire de la blogosphère ? Qu'en est-il d'un rédacteur de blogue ? Et un blogue qui a une forte affluence (en milliers de lecteurs) est-il un sésame pour être membre officieux ou grand maître de la blogosphère ? Est-il d'ailleurs autant influent qu'affluent ? (on dit ça ?).

Un rédacteur de blogue est -il un blogueur? (blogger ?) ou un bloguiste ? ou bloguien ?

Comment qualifier alors un lecteur de blogue ? Un blogcteur ? Et la lecture de blogue est-ce de la blogcture ?

Les amateurs de blogues sont-ils blogophiles ? blogophages ? blogovores ?

Un commentateur de blogue est-il blogcteur actif (à différencier du lecteur seul qui est blogcteur passif) ? Ou co-blogueur (comme un co-auteur) ?

Un quidam dont on parle dans un blogue est-il un blogué ? Un accro aux blogues est-il un blogue-addict ? Peut-on déblogué un blogueur comme on désintoxique un drogué? Y-a t'il des patchs anti-blogues ?

Quelqu'un qui arrête son blogue commet-il un bloguicide ? Ne pas lire un blogue en train de mourir faute de blogcteurs est-ce de la non assistance de blogue en danger ?

Propager et faire connaître des blogues, est-ce du prosélitysme bloguien ? Ou du bloguisme ?

Un fan inconditionnel des blogues est il bloguique ou blogeek ?

On sait déjà qu'un pollueur de blogues est un troll. Mais ne pourrait-il pas être simplement blogophobe ou anti-blogue ? Ou Blogcteur actif négatif ? (à différencier du blogcteur actif positif qui est plutôt laudateur).

Ainsi je suis donc un blogophile blogueur et blogcteur actif ! (BBBA)

Bon, allez je me fais un café et je retourne préparer le Salon du Livre de Paris !!

One Response to “Blog : le poids des mots, le choc des expressions !!”

  1. beirla dit :

    Y a des jours où tu me fais peur.

Leave a Reply