La Thalasso et la Bretagne !

C'est marrant la Bretagne parce que apparement il pleut que sur les cons. Voilà pourquoi moi il pleut pas sur moi. Mais il pleut sur les autres AHAHAHAHAH. Et c'est marrant passque Név y préfère quand y pleut. Il est pas con Név mais y pleut pas sur lui quand même, même si y préférerait qu'il pleuve.

C'est marrant la Bretagne parce que les maisons poussent comme des champignons. Alors revenez genre 15 ans plus tard et "pouf" y'a tout plein de maisons partout ou y avait tout plein de rien. Enfin si, y'avait des arbres, des fougères, des sentiers, des orties, des buis impénétrables, des groseilliers, des tas de cailloux (ou "s" chais plus), des champs, des arbres centenaires tous tordus. Bref tout pleins de trésors pour des gosses qui pouvaient transformer un tracteur rouillé en navire spatial, un mur en ruine en forteresse imprenable, une barque en bois vermoulu en navire corsaire bravant les vaisseaux de la Navy, un chêne centenaire en palais des elfes.

C'est marrant parce que la Bretagne et l'eau c'est génial pour faire des parcs. Ben oui, y'a des parcs à huitres, des parcs à moules et … ben … des parcs à vieux. Ah oui ! Passque la thalasso, les spa, tout ça c'est bien, mais dans les publicités c'est blindé de belles jeunes femmes souriantes se faisant masser avec bonheur et délices en exprimant tous les signes extérieurs de la félicité. Bon ça c'est dans les pubs. Parce que dans la réalité c'est blindé de vieux. Donc une thalasso-spa c'est un parc à vieux.

Bref c'était bien …

Un des objectifs de ces vacances a été de retrouver tous les lieux de notre enfance. Un peu comme un pélerinage nostalgico-mélancolique. Mais dans l'ensemble c'était plutôt très bien. C'est vrai que cela a beaucoup changé mais pas en mal. Plutôt en bien. Certes y'a un boom de l'immobilier mais les gens ont le droit de vivre et de réaliser un rêve, même si c'est d'avoir un lieu de calme et de villégiature en Bretagne pour y passer les vacances d'été.

Par exemple à Port Blanc en Baden (le débarcadère de l'Ile aux Moines) j'ai été très alarmé en voyant ça : PARKING 900 places alors que de mon temps (ouaips je sais ça fait vieux) ben y'avait 30 ou 40 places de parking maximum.

 

J'ai été d'autant plus alarmé quand j'ai vu que le parking était bondé de chez bondé.

Et puis après j'ai réalisé que ce parking (environ 200 mètres avant le port) avait pu désengorger le port proprement dit. De l'espace disponible ils avaient fait un endroit assez sympathique et convivial. Alors certes y'a plus de monde, c'est plus touristiques, gnagnagna, patati patata, etc. M'enfin chuis pas trop dans le trip "c'était mieux avant".

Mais l'ensemble est toujours aussi sympathique et puis le bateau qui fait "Port-Blanc – l'Ile aux Moines" est resté le même. A l'époque j'étais fasciné par la maestria du pilote qui accostais sur le débarcadère. J'avais l'impression qu'il fonçait, puis se laissait porter par les courants, pour lancer les machines en marche arrière toute juste avant d'arriver afin d'accoster avec gràce.

Pour moi il y avait de la sagesse de vieux breton, de la connaissance intuitive des éléments naturels marins, une confiance et une parfaite anticipation-coordination avec le navire, bref la fusion homme-machine-nature.

Aujourd'hui presque 20 ans plus tard, le spectacle me paraît moins … comment dire … moins grandiose. C'est un peu comme si je m'extasiais devant un TGV qui arrive en gare.

Leave a Reply