Biquet le fautif !!

Argh ! Hier, pour la première fois de ma vie j'ai été en pris en flagrant délit d'infraction dans les transports en commun. D'ailleurs cela doit être la seule fois de ma vie ou j'ai été en infraction car j'ai toujours mon titre de transport valide. Le truc con, c'est que j'avais oublié ma carte orange dans mon bureau.

Bref, je me résignais à payer mon infraction en pestant contre ma bêtise. Grmbl et j'expliquais que "ben c'est con mais j'ai oublié ma carte orange."

Plutôt quie de m'entendre répondre "Ouaips c'est ça, on m'la d'jà faite cell'là!" J'ai eu droit à un "Pas de problème cher monsieur. Voici le service client qui va bien. Vous leur envoyez une photocopie de votre carte orange avec le coupon afférent en bonne et due forme, accompagnée du coupon que mon collègue ici-présent va remplir et vous remettre. N'oubliez pas de joindre une lettre circonstanciée afin d'expliquer votre situation. Le remboursement de la contravention devrait se faire rapidement."

Ah ! Ben … euh … alors merci m'sieur transilien.

Donc je finis ma lettre, j'envoie le bon qui va bien :

Et, comme chuis un peu maniaque et inquiet de nature ce n'est pas la photocopie d'un coupon de carte orange mais la photocopie de TOUS mes coupons depuis Avril 2006 (je savais pas pourquoi mais je les garde TOUJOURS, ben maintenant je sais : c'est pour répondre à la situation du matin du 27 juillet 2007).

 

En fait je trouve ça cool pour plusieurs raisons :

1) je suis content que, d'une certaine façon, on adapte la présomption d'innocence dans le service public pour les clients usagers. 

2) cela me fait plaisir que les contrôleurs (dans de colorés et nouveaux uniformes violets comme les tickets de métro) ne m'aient pas pris pour un charlot en train d'inventer une histoire à 2 balles.

3) étant foncièrement honnête (même presque maladivement honnête), cela me fait plaisir de pouvoir prouver ma bonne foi même si c'est à : "Centre des Relations Clients Transilien SNCF : Service des procès Verbaux"

4) au delà de la satisfaction personnelle de voir mon civisme personnel réhabilité de manière symbolique auprès de la machine administrativo bureaucratico étatique (avec laquelle en général j'ai pas de supers relations) c'est enfin une démarche simple que même moi je comprends

5) enfin … ben chuis pas trop en fonds en ce moment et j'ai même pas encore payé mon loyer de juillet. Donc … euh … je suis assez content de faire rerentrer des sous qui sortent pour des motifs stupides.

 

Affaire à suivre donc …

Leave a Reply