Alors maintenant j’essaye de faire une note intéressante (miscellanée).

C'est vrai que la note précédente atteignait un sommet dans l'abîme de l'inintérêt. On plongeait au faîte des profondeurs inexplorées jusque là de la nullité (littéralement) et de la vacuité (sic) bloguique.

Pour me racheter voici des informations IN-TE-RE-SSAN-TES, LU-DI-QUES et PE-DA-GO-GI-QUES sur le rond-point (haut lieu de la culture et symbole du savoir-faire des artisans bretons transmis de générations en générations pour aujourdhui être une expertise que le monde entier nous envie et représenter la fusion parfaite de la trdition et de la modernité).

C'est mon côté "Il était une fois l'homme" genre "je regarde des dessins animés MAIS des dessins animés intelligents." Ben là c'est pareil : "je lis des blogues MAIS des blogues intelligents."

Donc l'historique réel du rond-point.

Et bien d'abord le rond-point c'est français. TADA TADAAAA TAA DAA TAA TAAAAA TA DA TADAAAA TAA DAA TA TAAA TADA TA TAAAAA etc.

Oui, encore une vinvention à mettre au crédit de ce grand peuple qui a tant donné à l'Humanité.

"Les problèmes de circulation et de sécurité routière dans la capitale n'ont rien de nouveau. En 1906, Eugène Hénard, inspecteur des travaux à la ville de Paris, observe avec inquiétude que la multiplication des véhicules transforme peu à peu les places parisiennes, autrefois lieux de vie et de rencontres, en de dangereux lieux de passages. Et pour Eugène Hénard, ces problèmes nouveaux "exigent des dispositions nouvelles".

100 ans après, plusieurs études ont donné raison à Eugène Hénard : les ronds-points seraient deux fois moins dangereux que les carrefours à feux en milieu urbain. Mais ils ne font pas pour autant l'objet de consensus. Automobilistes d'un côté et urbanistes de l'autre lui reprochent leur coût, leur excentricité ou les obstacles qu'ils posent pour l'aménagement urbain.

L'impact du rond-point sur la sécurité n'est pas remis en cause. Mais les urbanistes sont divisés quant à son impact sur l'aménagement urbain. Du côté des détracteurs, on critique la segmentation du territoire par les ronds-points (les terre-pleins centraux coupent la vue), l'inaccessibilité de l'espace aux piétons ou encore le coût de ces aménagements (entre 150 000 et 800 000 euros en moyenne).

Des sommes que d'autres justifient par la revalorisation de l'espace public, notamment depuis que le rond-point est devenu, il y a une vingtaine d'années, un espace d'exposition où s'affirme l'identité d'un lieu à travers l'œuvre d'un artiste local. Bateaux échoués, cascades de fleurs, colonnes bariolées ou sculptures contemporaines rivalisent de créativité sur les terre-pleins centraux. Certains urbanistes affirment même que les ronds-points, parce qu'ils obligent l'automobiliste à ralentir, revalorisent le local.

Le rond-point, centenaire, est donc devenu un "objet urbain" banal, à la mode même, pourrait-on dire, si l'on considère l'explosion du nombre de ronds-points depuis une vingtaine d'années."

Ah, ça vous calme, hein ? Ca vous la coupe, hein ? Bon allez j'avoue j'ai pompé tout le texte sur une page de l'internaute.

Et quand je pense que il n'y a même pas une statue en hommage à Eugène Hénard, pas une place Eugène Hénard, même pas un rond-point !

Encore un génie national méconnu qui demeure dans l'anonymat et que, gràce à Biquet, nous exhumons pour le porter devant ses compatriotes ingrats qui ont oublié tout ce que cet homme nous a apporté. Toutes ces vies sauvées par ce brave Eugène et sopn invention du rond-point. Alors, à défaut de faire venir ses cendres au Panthéon, au moins votre serviteur lancera prochainement une pétition pour que un rond-point en France porte son nom en hommage, en signe d'amitié, de respect et de remerciement. Merde il y en a environ 18 000, on peut quand même en nommer un.

Car Eugène a fait plus pour la sécurité routière que tous les radars réunis.

Et puis un jour peut-être qu'il y aura un rond-point "Biquet dénicheur de personnes célèbres anonymes, trouveur de bienfaiteurs de l'humanité inconnus".

Ah j'oubliais (petite dédicace pour l'Attrape-rêves)

Avant le rond-point c'était ça :

 

Maintenant c'est ça :

Leave a Reply