Monsieur BOME !!

J'assume une certaine geekitude. Je n'en suis ni fier, ni honteux. C'est comme ça, c'est tout.

J'aime Star Wars, les X-men, de Cape et de crocs, Maliki, Batlestar Galactica, 24h00 chrono, le Seigneur des Anneaux, Légende, Death Note, le blog de Boulet (et Boulet aussi, d'ailleurs), les chevaliers dragons, Warcraft, Lanfeust, Nausicaa de la vallée du vent, Isabelle, Yoko Tsuno, V pour Vendetta, Matrix (le 1), Goldorak, Lady Oscar, Ulysse 31, Coeur de Dragon, Pirates des Caraïbes, Akira, …

C'est peut être une raison pour laquelle je n'ai pas de copine ! Cela fait ni sérieux, ni mature. Bref ce n'est pas très rassurant. Le pire c'est que dans la moindre conversation je ne fais pas illusion longtemps et je ne peux m'empêcher d'aborder un de mes sujets favoris, d'exhiber mes bagouzes fantasy, de montrer mon T-shirt Battlestar Galactica, ou de parler de mes derniers achats DVD.

Bref passons …  

Passons à autre chose : Monsieur BOME.

Apparemment ce monsieur existe et il s'agit de son vrai patronyme (BOME, pas monsieur !). Il se vend beaucoup de ses figurines à travers le monde et sur fantasy.fr. Je regardais ces produits mi amusé, mi désabusé, "c'est quoi ce truc de pôv geek !" (oui je sais je peut être très connement condescendant) . Quand je suis tombé sur ça :

Tout de suite j'ai dit : "Je la veux !" Une gonzesse en treillis string avec un gun correspond tout à fait à une de mes idéalisations fantasmées de l'idéal féminin (y'en a d'autres notamment avec des bottes de mousquetaires, m'enfin passons !). Certes je rentre dans la catégorie des amateurs de :

  • Guns and Girls
  • Bums and Bombs
  • Nipples and Napalm.

Mais j'assume ! J'ai ce virus depuis que j'ai vu les DA des Dirty Pair (Dan et Dany en français sur FR3 le dimanche avant l'épisode de Sherlock Holmes produit par Granada). Dessins animés qui sont d'ailleurs introuvables et c'est bien dommage car ils étaient très marrant au delà du caractère vaguement sexy et émoustillant.

Et puis il y a aussi le personnage de Stella Blackbird des Womoks (décidément c'est encore la faute à Boulet, m'sieur ! il corrompt la jeunesse de notre bô pays, m'sieur !) dont je porte un T-shirt en ce moment :

Bref, j'ai dit "celle-là elle trônera dans mon bureau avec les inombrables saloperies que je conserve par devers moi et que j'oublie de ranger avant tous mes RDV importants !" 

Mais voilà, à peine j'ai le dos tourné que zou, disparu, quelqu'un l'a acheté avant moi ! J'étais assez dépité mais je ne voulais pas trop montrer ma curieuse (et honteuse ?) monomanie au bureau donc je moufte pas trop et je beigne mon claque pour ne pas laisser échapper des propos qui, déformés, pourraient ternir mon image d'ascète cultivé et altruitse. 

Quelques jours se passent !

Et aujourd'hui je vais chez Név et, que vois-je ? La p'tite statue. Là, devant moi. Név fait l'étonné (la crapule) alors je dois lui confesser mon vice !

Bon prince, devant ma mine déconfite, alors que les larmes me montent aux yeux, il me l'offre ne pouvant résister à mon air de biquet contrit bêlant de désespoir en train de se tordre les sabots de tristesse. L'émotion était trop forte. Donc maintenant elle est là, à moi, dans ma grange : avec mes autres caprices caprins. 

Admirez la finition :

Et les détails :

C'est pour les marques, hein ! C'est pas pour exhiber des nibs. Pour ça y'a d'autres sites. C'est quand même pas d'ma faute à moi si les marques sont au niveau des nibs. 

J'ai vraiment trop de saloperies chez moi. Il faut soit que je mûrisse un coup, soit que je trouve une copine. Il faut d'abord qu'elle ne lise pas mon blogue, sinon elle risque de s'inquiéter !

Bon en tout cas voici déjà un aperçu de ma grange avec une partie du débarras à trucs.

Faut cliquer, m'sieur dame. 

Y'a tout pleins de trucs dont je parle dans des posts précédents (comme quoi je suis fidèle avec moi-même).

Ah, et sinon, rien à voir, mais un pote (amis A4) m'a offert Fraise et Chocolat 1 et 2 ! Vais l'lire et pis … ben j'en parlerai un peu peut-êre si cela vaut une note de blog.

Ah et mon pote Wandrille (dessinateur, éditeur et provocateur de son état) a mis un article évidemment provocateur sur la BD indé donc je vous le rajoute. Allez sur son blog si vous avez un peu de temps ! Il peut être assez énervant, dépressif, amusant, bref il joue sur une palette d'émotion assez vaste. Il est l'éditeur de "12 rue des ablettes".

Leave a Reply